Ca y est, après avoir adopté Blender pour la 3D et peut être même The GIMP pour la 2D, vous voulez tenter le tir complet en utilisant un système d’exploitation libre comme les logiciels pré-cités.

Et comme il est bien réputé, on se dit qu’Ubuntu est un bon choix pour se mettre dans le bain. Ce qui est vrai, cette distribution est parfaite pour se lancer dans les OS alternatifs à MS Windows ou MacOSX.

Il y a juste un petit problème avec Ubuntu vis-à-vis de Blender… Les raccourcis clavier. Ubuntu en utilise un certain nombre dans son interface Unity et il prennent le pas sur ceux de Blender, ce qui peut être rageant.
Surtout le fameux ALT+Clic droit qui permet de faire des sélection de boucle en mode EDIT dans Blender, et qui affiche le menu d’option de la fenètre en cours d’utilisation dans Unity.
Le piège c’est que même si on utilise Ubuntu-Gnome pour s’affranchir de l’interface Unity, les raccourcis sont effectifs et donc génant.

Note: Le bureau Unity d’Ubuntu à aussi mauvaise réputation que la nouvelle interface en tuile de Windows 8. Pour ma part, je ne suis pas dérangé par ce bureau. Et je connais et apprécie aussi Gnome 2.x/3.x, KDE ou les LXDE par exemple.

Bref, je vais vous détailler les procédures pour ne pas vous arracher les cheveux dans Blender en conservant les raccourcis bien pratique du logiciel.

Démarrons par voir ce qui se passe dans Blender avec Ubuntu par défaut.

Voici ce qui se passe dans Blender par défaut quand on tente un loop select en Edit Mode

Voici ce qui se passe dans Blender par défaut quand on tente un loop select en Edit Mode

Pas facile de travailler rapidement dans Blender avec ce genre de pollution dans les raccourcis. Il faut noter que c’est valable dans tout les logiciels, mais rare sont ceux ayant autant de raccourcis que Blender qui use et abuse de raccourcis dans son utilisation.

Pour remédier à ceci, le premier réflexe est la recherche web, voici ce qu’on trouve avec une recheche sur DuckDuckGo

Le conseil de l'aide en ligne d'Ubuntu pour notre problème.

Le conseil de l’aide en ligne d’Ubuntu pour notre problème.

Info, voici le lien de la page en question : http://doc.ubuntu-fr.org/blender

C’est génial, il y a une page dédiée à Blender dans la doc d’Ubuntu :D

Il n’y a plus qu’à faire ce qui est décris.
Premièrement, installer CompizManager. Pour se faire, rien de plus simple, il faut chercher ce logiciel dans la logithèque d’Ubuntu. Taper juste Compiz dans la zone de recherche et
vous verrez dans les propositions le logiciel Gestionnaire de paramètre CompizConfig

Recherche de Compiz dans la logithèque

Recherche de Compiz dans la logithèque

Les informations du logiciel dans la logithèque.

Les informations du logiciel dans la logithèque.

Déjà installé chez moi, ça ne prend que quelques secondes selon la machine et la connexion internet pour que l’installation soit effective.

Une fois installé, on lance ce programme afin de modifier les raccourcis qui nous ennui dans Blender.

On passe la fenêtre d’avertissement (car compiz config permet de profondément modifier le système) et on va dans l’onglet Général et Options Générales.

On fait rouler les onglets pour trouver Assignation des touches.
Ceux qui nous intéresse dans notre cas sont encadrés en orange et indiqués par une flèche (oui, j’ai dessiné une flèche à la tablette Wacom qui est parfaitement gérée dans Ubuntu ;) )

Les raccourcis coupables !

Les raccourcis coupables !

Pour modifier le raccourci, on clic sur le bouton du raccourci, comme le [ <Alt>Button3 ], une fenêtre arrive pour faire le changement

La fenêtre de changement du raccourci qui est ici représenter par défaut

La fenêtre de changement du raccourci qui est ici représenter par défaut

On change pour mettre la touche Super (le logo Windows sur la plupart des claviers) à la place de Alt. Donc on clic que le bouton Super, et aussi sur le bouton Alt pour désactiver la touche Alt dans ce raccourci (bien qu’en mettant en plus le bouton Super ça suffit).

Le raccourci problématique, modifié, n'est plus un problème

Le raccourci problématique, modifié, n’est plus un problème

Et on fait pareil avec le raccourci similaire du clavier ou de la souris selon celui par lequel vous avez entamer la modification.

Note : On pourrait aussi supprimer le raccourci ou le désactiver, mais après un essai sur ma machine (Ubuntu 13.04), le raccourci Ubuntu était toujours actif. Le seul moyen était donc la modification du raccourci en question.

Voilà, l’opération est faites et vous pouvez utiliser Blender normalement.

Le loop select est de nouveau dispo :D

Le loop select est de nouveau dispo :D

A noter qu’il est possible que les raccourcis se réactives lors de certaines mises à jours importantes d’Ubuntu. Il suffira alors de répéter l’opération.
De même si un autre raccourci se bloque en étant pris par Ubuntu.

Vous voilà préparé à ne pas subir le piège de l’interface Unity dans Blender. Les raccourcis Unity sont pratique à l’usage, mais dans notre cas avec Blender c’est un problème.

Quoi qu’il en soit, si vous n’êtes pas encore passer à une solution libre concernant votre OS, et que l’envie vous prend, je me permet de vous conseiller la lecture de ce billet traitant d’un ouvrage permettant le passage à Ubuntu en douceur. Cet ouvrage est encore disponible en kiosque au moment de la rédaction de ce tip, et sera surement disponible chez l’éditeur après son temps de publication.

Happy free blending ;)